Berlin

CHIFFRE DE LA SEMAINE – 5,4 milliards

C'est le montant en euros que Berlin a dépensé dans son futur aéroport BER-Brandenbourg. Echecs après échecs, le coût total de la nouvelle enceinte a fait plus que tripler depuis le début des chantiers en 2006. Initialement estimés à 1,7 milliards d'euros, les travaux ne cessent de se multiplier et ne devraient pas s'achever avant 2018.

En août dernier, un rapport d'experts comptabilisait pas moins de 100 000 malfaçons dans la construction du nouvel aéroport de Berlin  : le BER, «  Willy Brandt  ». Des pannes d'électricité répétées, des problèmes d'inondation, des places de parking inutilisables, des escaliers mécaniques trop petits... Quand certains y voient un grand chaos, Jörg Marks, chef technique de l'aéroport, parle d'une "période d'assainissement dans la phase de construction"... Selon le Tagesspiegel, la moitié des travaux à l'intérieur du terminal n'a pas encore été réalisée. La situation pourrait s'aggraver puisque le dernier problème recensé concerne des risques d'écroulement du plafond du hall pour des raisons de surpoids.

 

 

Ce dernier échec en date a poussé l'actuel chef de projet, Karsten Mühlenfeld, à arrêter temporairement les travaux pour des raisons de sécurité évidentes. Les différents chefs de partie et les administrateurs doivent désormais attendre l'enquête du procureur de la République pour relancer les chantiers. Si ce dernier donne un avis défavorable à la reprise des travaux, l'ouverture de l'aéroport devrait être une nouvelle fois retardée et le montant des opérations devrait encore augmenter.


Corruption et démission
En 2004, lorsque la première pierre de l'édifice a été posée, la ville avait tablé sur des travaux de 1,7 milliards d'euros et qui devaient s'achever en 2012. Mais à la longue liste de problèmes techniques est venue s'ajouter d'importants litiges administratifs... En mars 2015, une affaire de corruption vient un peu plus salir l'image de l'aéroport de Berlin-Brandenburg. La société Imtech Deutschland, en charge d'une partie des travaux d'électricité, aurait perçu près de 40 millions d'euros en trop pour ses services. Après cette accusation de corruption envers un responsable de l'aéroport, la société a fait faillite et s'est désengagée du chantier.

 

 

Le fiasco de cet aéroport avait notamment forcé l'ancien maire de Berlin, Klaus Wowereit, à démissionner après 13 années de mandat. Sa côte de popularité en chute libre et de nombreuses critiques venant de tous bords ont eu raison de lui. Les Berlinois lui ont reproché sa gestion maladroite du dossier et la somme importante de l'argent publique utilisée pour la construction. D'après le Tagesspiegel, les contribuables auraient financé ces travaux à la hauteur de 1,1 milliard d'euros. Le nouveau maire de Berlin, Michael Müller assure pour le moment que les travaux n'excèderont pas les 5,4 milliards d'euros actuels. Il avait aussi expliqué, en décembre dernier, que le toit du hall n'était pas surchargé...


Antoine Belhassen (www.lepetitjournal.com/berlin) jeudi 8 octobre 2015

 

SCHLAGERMUSIK - Connaissez-vous ce monument de la musique allemande ?

Bienvenue au cœur de la culture allemande à travers la Schlagermusik, souvent traduite par « musique de variété » en français. Mais, les Schlagersänger seraient-ils vraiment des équivalents des chanteurs français de variété ? A l'oreille, plus proches de Patrick Sébastien que de Gainsbourg, les chanteurs de Schlagermusik sont aujourd'hui connus comme des stars du hitsystem allemand. Le www.lepetitjournal.com/berlin vous propose d'en découvrir un…
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine