Berlin

FRENCH DIGITAL - Un groupe d'échange et partage sur l'économie numérique à Berlin

En reprenant le nom créé à Londres par Hakim Mendjeli et Guénolé Le Gall, le groupe French Digital, qui réunit Français, francophones et francophiles autour de discussions thématiques qui ont trait à l'économie numérique, s'est également développé à Paris et à Berlin depuis 2012 sous l'impulsion de Romain Bridon, Mathieu Tascher et Julie Cauret. Après la pause estivale, les French Digital Berlin reprennent leur rythme de croisière d’une rencontre tous les deux mois au Rainmaking Loft en présence de deux spécialistes. Le prochain rendez-vous aura lieu ce mercredi 7 octobre à 19h sur le sujet de la programmatique et du RTB (real-time bidding).


Si je vous parle affiliation, internationalisation du e-business, SEO (search engine optimization) ou encore de travail en BtoB ou BtoC (d'entreprise à entreprise, d'entreprise à particulier), certains d'entre vous auront l'impression que je parle chinois.
 Cette langue, celle de la nouvelle économie (ou économie numérique), réunit les membres du groupe French Digital qui travaillent tous dans des domaines différents du web et du e-commerce.

Romain, Julie, Mathieu, les trois instigateurs du groupe à Berlin, ont appris à la parler lorsqu'ils travaillaient chez Zanox pour Julie, chez ebay pour ces messieurs. Issus tous trois de formations sans rapport avec le numérique, c'est à Berlin qu'ils ont fait leurs premières armes dans ce domaine et ont choisi d'en faire leur métier.
 En 2011, l'idée leur est venue de se retrouver autour d'un verre pour échanger sur ce qui est presque aujourd'hui devenu une passion commune avant de se formaliser en créant le groupe « E-business des Français de Berlin ». "L'idée de base était de créer une communauté de personnes qui ont comme point commun le travail dans l'économie numérique et de partager ses expériences", explique Romain qui, après être travaillé dans une start-up, a décidé de monter sa propre entreprise, bien connue des francophones de Berlin, http://www.jobinberlin.com. À la même période naissait de l'autre côté de la Manche la même idée chez les Frenchies émigrés à Londres. "J'ai rencontré un des fondateurs du groupe French Digital de Londres, dont le pendant venait d’être lancé à Paris, et qui cherchait un relais pour se développer aussi à Berlin, se souvient Romain. Il nous a alors proposé de reprendre ce nom que je trouvais très bien".

 

 

En février 2012, le groupe berlinois tient ses premières réunions devant un auditoire de connaissances qui souhaitent tous échanger sur le sujet, sous le nom de « French Digital Berlin » et crée un groupe de discussion sur Facebook afin de se faire connaître auprès d'autres intéressés qui travaillent dans le monde des nouvelles technologies à Berlin. Aujourd'hui, ce « Think Tank » (réservoirs de savoirs) s’est enrichi de nouveaux visages aux compétences complémentaires sur l'économie du web et évolue pour devenir une association. Ses sept membres fondateurs, au nombre desquels on retrouve Alexis Hue, directeur du développement international chez Babbel, Lucie Montel, habituée du milieu des startups berlinoises, ou encore Maxime Bridon, le développeur et spécialiste SEO, maîtrisent chacun différentes spécialités de l’économie numérique. "En devenant une structure plus établie, nous nous engageons sur une voie de professionnalisation mais nous nous donnons aussi l'opportunité de proposer des rencontres de meilleure qualité en invitant des intervenants de premier plan sur les thématiques abordées", explique Romain Bridon.

L'intelligence collective au service de chacun

"L'idée n'est pas de faire de ce groupe un repaire pour investisseurs ou chercheurs d’emploi, même si des collaborations de ce type se créent de manière naturelle, commente Mathieu Tascher, mais d'échanger sur les techniques du e-Business et d'apprendre, de s’enrichir des expériences de chacun », poursuit le Français installé à Berlin depuis bientôt 10 ans, qui dirige aujourd’hui une agence de copywriting pour les entreprises qui souhaitent communiquer en français, stereotexte.fr.

 

 

Partant du principe qu'un problème rencontré par une personne l'a sûrement déjà été par une autre et que les plus expérimentés peuvent apporter leurs savoirs aux juniors confrontés pour la première fois à des défis, les rencontres, qui se déroulent en général le 3ème mercredi des mois impairs, permettent d’aborder un sujet précis, comme, par exemple, « Comment faire de la publicité télévisée pour les start-ups en France ? » ou « Les indicateurs-clés à suivre pour l'internationalisation d'une jeune pousse », par le témoignage de deux invités professionnels qui, durant une heure, présentent leurs points de vue. S'en suit une série de questions/réponses qui se termine dans le bar attenant au Rainmaking Loft, le Labo. "Nous sommes très contents d'avoir trouvé ce partenariat avec le Rainmaking Loft qui est en adéquation totale avec ce que nous abordons lors des rencontres French Digital, c'est-à-dire, le monde des start-ups et les nouvelles technologies en général, se réjouit Romain, le bar situé juste à côté permet ensuite de nous détendre autour d'un verre et de mettre en relation informelle les différents acteurs de l'économie numérique". Outre les discussions organisées par French Digital Berlin, l'objectif de cette future association est aussi de mettre en avant l'écosystème français et de "faire connaître Berlin aux entreprises françaises et inversement".

Ce soir sera l'occasion de tester une des rencontres French Digital au Rainmaking loft où se déroulera dès 19h une discussion autour du programmatique et du RTB (real-time bidding : enchères d’annonces publicitaires en temps réel) qui intéressera tous les protagonistes de la publicité en ligne. Pour y participer, il est conseillé de s'inscrire depuis leur site http://www.frenchdigital.de/

Anaïs Gontier (www.lepetitjournal.com/Berlinmercredi 7 octobre 2015

Savoir plus : 

Inscription et détails de la réunion de ce soir :
http://www.frenchdigital.de/rencontres/programmatique-rtb
Groupe facebook : https://www.facebook.com/groups/228658210560064/

 

SCHLAGERMUSIK - Connaissez-vous ce monument de la musique allemande ?

Bienvenue au cœur de la culture allemande à travers la Schlagermusik, souvent traduite par « musique de variété » en français. Mais, les Schlagersänger seraient-ils vraiment des équivalents des chanteurs français de variété ? A l'oreille, plus proches de Patrick Sébastien que de Gainsbourg, les chanteurs de Schlagermusik sont aujourd'hui connus comme des stars du hitsystem allemand. Le www.lepetitjournal.com/berlin vous propose d'en découvrir un…
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine