ISCH LIEBEU DICHE – Caroline et Heiko : comme des aimants

 

Caroline et Heiko forment un couple mixte depuis 4 ans : lui est Allemand, elle Belge. Parents d’un petit garçon de 17 mois, ils vivent à Cologne et ont accepté de nous parler de leur couple au quotidien

Lepetitjournal.com/Cologne : Quand et comment avez-vous rencontré votre partenaire ?

Caroline : J’avais rencontré Heiko chez une amie commune une ou deux fois sans vraiment le remarquer. Puis quand l’appart au-dessus du mien s’est libéré, mon amie m’a demandé si elle pouvait le lui proposer, car il cherchait un appart plus grand pour lui et sa fille. Il est donc venu habiter juste au-dessus de chez moi à l’été 2010. Environ un an plus tard, nous étions un couple.

Heiko : Par une amie commune.

Dans votre vie quotidienne, vos différences culturelles se remarquent-elles et posent-elles parfois problème ?

Caroline : Je reconnais plutôt des différences de "culture professionnelle" : je suis artiste freelance et lui est employé d’un bureau d’ingénieurs, donc nous avons beaucoup de différences de mentalité en ce qui concerne ce que nous trouvons important dans la vie, mais aussi comment intégrer ou non nos métiers respectifs dans notre vie quotidienne.
Sinon culturellement, quelques petites choses comme la notion du temps : je ne suis pas toujours la plus ponctuelle et lui est plutôt "à cheval" sur les heures, etc. Même si cela paraît cliché. Et d’un point de vue "pratique": il prend les décisions sur une base pragmatique, moi sur une base plus émotionnelle et instinctive. Ou serait-ce lié aux différences hommes/femmes ?

Heiko : On sent les différences, mais je les trouve plutôt inspirantes.

Qu’est-ce qui vous a séduit le plus dans la culture de votre partenaire ?

Caroline : C’est une bonne question ! Je trouve difficile en général de savoir ce qui vient de sa culture et ce qui vient de sa personnalité. Si je suis obligée de répondre à cette question – et à la suivante -  je dirais son sens de la critique hyper direct.

Heiko : Sa langue et sa culture gastronomique.

Et le moins ?

Caroline : Son sens de la critique hyper direct.

Heiko : ?

Avez-vous rencontré des problèmes d’acceptation ou de compréhension de votre couple mixte dans votre entourage ?

Caroline : Non, heureusement…

Heiko : Non.

Votre prochain projet à deux ?

Caroline : Élever notre fils (!)

Heiko : Trois semaines de vacances au camping.

Votre dernier fou rire à deux ?

Caroline : Malheureusement je ne m’en souviens pas, mais j’espère que le prochain viendra rapidement !

Heiko : Oh, cela fait trop longtemps… Peut-être un an et demi.

Son plus beau cadeau ?

Caroline : Son investissement et son engagement actifs dans l’aménagement de notre appartement commun, de céder à mes "caprices" (par exemple pour des détails de déco et d’autres choix qui ne sont pas existentiels)… Et un très beau collier très spécial pour la Noël !

Heiko : Elle-même !

Quel serait le symbole de votre relation et pourquoi ?

Caroline : Peut-être des aimants : ils sont complémentaires, mais dans certaines situations (si on ne les met pas dans le bon "sens") ils ont du mal à se "trouver"…

Heiko : Une grenouille méditerranéenne, que nous avons libérée ensemble !

Propos recueillis par Axelle Vaisse (www.lepetitjournal.com/cologne) Mardi 16 juin 2015

 
Cologne

DIAPORAMA - Salon international de l'alimentation Anuga 2015

Tous les deux ans, les acteurs internationaux de l'alimentation se réunissent à Cologne, dans le cadre du salon Anuga. Cette année, du 10 au 14 octobre, plus de 7.000 exposants présentent leurs produits, leurs innovations, leurs idées et leurs stratégies à un public professionnel en provenance du monde entier. Aperçu en images de cet événement haut en couleurs et riche en goûts !
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine