ACCELERATECH CHINA – Les start-up françaises à l'assaut du marché chinois

A l’initiative de Business France et Bpifrance, la première édition d'Acceleratech China voit le jour. Les noms des treize PME et start-ups de la French Tech qui participeront à ce programme d’immersion et d’accélération ont été révélés au Hub de Bpifrance sur le boulevard Haussman à Paris

Treize start-up et PME françaises ont été sélectionnées par un jury franco-chinois composé de seize experts, jugées sur le caractère innovant de leur produit et de leur adéquation avec le marché chinois..
"Nous voulons ouvrir des portes là où ce n’est pas évident. C’est dans cette optique qu’est né Acceleratech China" explique Muriel Pénicaud, directrice générale de Business France.

Grâce à ce programme, ces jeunes entreprises vont pendant dix jours être en totale immersion dans les quatre principaux centres de la technologie chinoise à savoir Pékin, Shanghai, Shenzhen et Hong Kong. Objectif : développer des partenariats et rencontrer des investisseurs chinois. "Dans ces quatre villes, il y a une communauté d'entrepreneurs français", explique Nicolas Dufourcq, directeur général de Bpifrance. “Nous y trouvons des accélérateurs et des incubateurs de qualité parfois excellente".

Le programme Acceleratech China aura lieu du 16 novembre au 18 décembre prochain. Sur les 13 entreprises, 8 prendront part à 10 jours d’immersion intensives, les cinq autres lauréats (sociétés Lengow, Delair Tech, S4M, Stereolabs et Wassa) poursuivront leur action par quatre semaines au plus proche des entreprises chinoises. Nicolas Dufourcq ajoute : "Ce que nous voulons, c'est que les start-up françaises pensent à la Chine et pas seulement à la Californie".

Feeligreen, la beauté du XXIe siècle

Feeligreen est une jeune entreprise axée sur le développement des produits et de procédés technologiques alliant objets connectés et cosmétique, science et beauté pour un large spectre d’applications cosmétiques et thérapeutiques. Grâce à son équipe d'experts, Feeligreen a inventé "l'Internet des Objets appliqué à la cosmétique" comme l'explique Christophe Bianchi, PDG et fondateur : "Nous avons développé une gamme d'actifs optimisés pour travailler avec un objet connecté piloté par un smartphone". Avec Acceleratech China, Feeligreen souhaite étendre la distribution de ses produits. La société cible en particulier les leaders industriels chinois dans les secteurs des biotech, de la pharmacie et de la cosmétique. Une étape qui favoriserait son développement technologique et sécuriserait son entrée sur le marché.

 Un marché chinois en pleine expansion, la France en pôle position

Les 13 lauréats sélectionnés"En Chine, il y a quelque chose à construire car il n'y a pas encore de rôle modèle complètement clair. Les Chinois sont en attente, ils cherchent à trouver le moyen de s'internationaliser. Nous devons trouver un moyen de toucher ce marché et nous de trouver un moyen de toucher ce marché", souligne Paul-François Fournier, directeur exécutif de la direction innovation de Bpifrance et membre du jury.

Dans une logique d'échange, Bpifrance a créé un fond franco-chinois de capital risque afin d'investir dans des start-up chinoises qui veulent s’implanter en France pour ensuite s'adresser au marché français puis européen. "La Chine a été l'usine du monde et maintenant elle veut faire partie des acteurs de l'innovation du monde".

Sociétés lauréates  :

Lengow, Stereolabs, Delairtech, Wassa, Sam4Mobile, A2IA, Deep Vision, Euris Health, Feeligreen, Fitizzy, Prizm, Sentryo, Technosens.

Laetitia Limmois (www.lepetitjournal.com) jeudi 1er octobre 2015

Lire aussi : EXPORTATION- 14 pépites françaises en mission à Singapour et en Indonésie
A l’initiative de Business France et de BPI France, 14 entreprises françaises du secteur industriel, dûment sélectionnées, préparées, accompagnées, étaient en mission de prospection à Singapour et en Indonésie du 14 et 17 septembre. Une mission dont l’organisation, dans la durée et mobilisant toutes les ressources des deux agences, dit la détermination à promouvoir les pépites de l’industrie française, et à engager en rangs serrés la conquête de marchés à l’international.

 
Expat & Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui,…

COLOMBIE - Au diable les préjugés !

On le sait peu en France, mais cela fait 15 ans que la Colombie est en croissance. C'est la seconde économie d'Amérique du Sud. Suivez l'équipe du W Project pour savoir comment sont accueillis les…

VIE - Les lauréats du 10ème Grand Prix en Italie

Les professionnels qui opèrent entre la France et l’Italie sont venus très nombreux jeudi 1er octobre au Pavillon de la France à Milan pour assister à la remise du 10ème Grand Prix VIE (Volontariat…
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine