MOBILITE INTERNATIONALE - Un mode d'emploi pour les RH

Dans son dernier ouvrage La mobilité internationale des salariés, Isabelle Desmidt propose des pistes pour une mise en place d'une mobilité internationale. Conçu comme un mode d'emploi, l'ouvrage est un guide pour un transfert réussi.  

S'expatrier professionnellement n'est pas simple mais peut représenter un véritable boost dans une carrière. C'est ce qu'explique Isabelle Desmidt à travers son dernier ouvrage La mobilité internationale des salariés. « Les motivations des salariés sont très diverses. Il peut s'agir d'une étape obligatoire pour le salarié qui souhaite booster sa carrière. D'autres salariés ont un faible pour une destination en particulier en chercheront une opportunité professionnelle vers cette destination. Enfin, d'autres salariés peuvent être attirés par l'aspect financier de la mobilité qui offre parfois des primes importantes notamment vers les pays dits difficiles ».

La mobilité internationale des entreprises a beaucoup évolué ces dernières années. Aujourd’hui, les services RH tendent à construire des prestations conformes aux politiques et législations des pays d'accueil dans le but de sécuriser et faciliter la mission du salarié pendant sa période de travail à l'étranger. Néanmoins, 40% des salariés se disent insatisfaits de la façon dont leur expatriation a été gérée. 

Travailler son projet avant le grand départ

Selon l'auteure, le projet de départ doit être fortement mûri par l'entreprise qui envoie son salarié à l'étranger. Il faut entre autres définir les besoins, les phases principales et les étapes clés du transfert. « La réalité des difficultés peut prendre sa source dans le manque de préparation et la difficulté à absorber le choc culturel notamment par la famille qui est la plus exposée aux difficultés domestiques nouvelles » souligne Isabelle Desmidt. « Si beaucoup d’éléments sont inconnus pour eux et pour leurs familles, des angoisses surgiront et des demandes parfois inconsidérées seront adressées à l’employeur. C’est pourquoi il est important pour l’entreprise d’avoir une politique solide qui couvre un maximum des domaines en jeu dans le transfert » ajoute l'auteure. À travers ce guide pratique Isabelle Desmidt délivre tous les conseils nécessaires à l'accompagnement dans la gestion des dossiers de mobilité internationale et ce en dix étapes fondamentales.

Laetitia Limmois (www.lepetitjournal.com) mardi 6 octobre 2015

 
Expat & Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui,…

COLOMBIE - Au diable les préjugés !

On le sait peu en France, mais cela fait 15 ans que la Colombie est en croissance. C'est la seconde économie d'Amérique du Sud. Suivez l'équipe du W Project pour savoir comment sont accueillis les…

VIE - Les lauréats du 10ème Grand Prix en Italie

Les professionnels qui opèrent entre la France et l’Italie sont venus très nombreux jeudi 1er octobre au Pavillon de la France à Milan pour assister à la remise du 10ème Grand Prix VIE (Volontariat…
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine