Francfort

FOIRE DU LIVRE – Le monde entier se livre à Francfort

Elle est la plus grosse de la terre et elle en est fière : la Foire du Livre de Francfort ouvre ce mardi ses portes… aux professionnels de l’édition. Le grand public doit patienter jusqu’au week-end

Grand déballage sur le stand du bureau de l’édition française
(Photo DP lepetitjournal.com/francfort)

Avec ses quelque 7.000 exposants issus d’une centaine de pays, ses quelque 270.000 visiteurs, son millier d'auteurs et quelque 9.000 journalistes, la Foire du Livre de Francfort est le rendez-vous incontournable du monde de l’édition. Elle n’est pas seulement grosse, elle est aussi vieille puisqu’elle compte plus de 500 printemps (ou plutôt automnes). Contrairement au Salon de Paris (pardon, à Paris-Livre selon la nouvelle formule) qui ressemble à une énorme librairie, la ″Buchmesse″ ou Foire du Livre de Francfort est avant tout un foisonnant marché international des droits d’auteurs, où se négocient âprement acquisitions et cessions. Elle n’ouvre d’ailleurs ses portes au grand public que le week-end, la semaine étant réservée aux professionnels. Mais que les Francfortois se rassurent : toute la ville profite de la Foire, notamment grâce aux événements littéraires gratuits organisés par ″open books″. Et des stars de la littérature comme Salman Rushdie, Isabel Allende ou Ken Follett ont annoncé leur venue, pour le plus grand bonheur des lecteurs et chasseurs de dédicaces.

Indonésie à l’honneur

Avez-vous déjà lu un livre écrit par un écrivain indonésien ? C’est l’occasion de s’y mettre : avant les Pays-Bas et la Flandre en 2016 et la France en 2017, l’Indonésie est l’invité d’honneur de la ″Buchmesse″ cette année. 17.000 îles d’imagination, promettent les affiches de la Buchmesse, éveillant d’autant la curiosité que l’on connaît très mal ce pays, le quatrième plus grand du monde. Même s’il y a relativement peu d’auteurs - pour 250 millions d’habitants - et encore moins d’auteurs traduits, la littérature indonésienne existe bel et bien. La poésie par exemple est très populaire et des soirées durant lesquelles les textes sont déclamés de façon dramatique ou accompagnés de musique – attirent souvent des centaines de spectateurs. La ″Buchmesse″ offre la possibilité de faire connaissance avec ce pays et sa littérature, donc rendez-vous au pavillon indonésien ou dans les nombreux endroits de Francfort qui proposent des rencontres ou spectacles aussi exotiques qu’intéressants.

The place to be, annoncent des autocollants géants à la gare centrale
(Photo DP lepetitjournal.com/francfort)

Fans de BD particulièrement gâtés

Les fans de BD sont particulièrement gâtés par la Foire du Livre cette année. À ne pas rater, la présentation d’un roman graphique qui a fait sensation en France, vendredi 16 octobre à 20h dans la superbe Galerie Goldstein de Sachsenhausen (Schweizer Str. 84). Avec délicatesse et humour, Fabien Toulmé raconte dans ″Ce n’est pas toi que j’attendais″ son expérience lorsqu’il a apprend que son bébé est porteur d’une trisomie 21 non détectée. L’auteur utilise tout le potentiel de la bande dessinée pour raconter sa colère, ses sentiments de rejet et finalement son amour pour sa fille. Un premier album touchant et très réussi. Les enfants et ceux qui ont gardé leur âme peuvent rencontrer l’extraordinaire Marc Boutavant, le dessinateur du célèbre ″petit âne comme vous et moi″ Ariol, ce soir à 19h à l’Institut Cervantes (Staufenstr. 1) ou demain à 16h au Kindermuseum (an der Hauptwache 15). Enfin, la Buchmesse servira de cadre au lancement en Allemagne du nouvel épisode d’Astérix et d’Obélix, par Toutatis.

Entrées gratuites à la disposition des réfugiés

Parmi les autres événements qui valent le détour, citons la rencontre samedi à 10h30 (Weltempfang, Halle 3.1.L 2 avec Léonora Miano et Féridun Zaimoglu et le lendemain au même endroit à 10h, celle avec Patrick Deville et Javier Cercas. Dans les deux cas, il sera question de migration et de frontières, des thèmes d’actualité. D’ailleurs pour son dernier jour le dimanche 18 octobre, la Foire du Livre mettra des entrées gratuites à la disposition des réfugiés et leur aménagera un espace de bienvenue. Au-delà de cette action au caractère symbolique mais anecdotique, le Börsenverein, organisateur de la "Buchmesse", a demandé à ses membres éditeurs et librairies de faire des dons afin d’ériger des centres de lecture à proximité des centres pour réfugiés. C’est ainsi que premier ″coin de lecture et d’apprentissage″ de toute l’Allemagne a ouvert ses portes dans le quartier de Gallus… à une station de métro de la Foire du Livre.

Dominique Petre (www.lepetitjournal.com/francfort), mardi 13 octobre 2015

Programme des manifestations de la Buchmesse
http://www.buchmesse.de/de/
https://de.book-fair.com/fbf/programme/calendar_of_events/search.aspx

Suivez-nous sur facebook

 
Francfort

RECETTE - Spunde quoi ? Spundekäs!

Sous ce drôle de nom se cache une spécialité fromagère bien connue à Mayence. Originaire de la Hesse Rhénane, le Spundekäs tiendrait son nom de…
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine