HIDEKICHI MIYAZAKI - Le plus rapide sur 100 m à 105 ans rêve de courir avec Bolt

 

Un guilleret Japonais plus que centenaire est entré mercredi au pas de course dans le livre Guinness: il a établi le record du monde du 100 mètres des plus de 105 ans, adressant dans la foulée un clin d'oeil à Usain Bolt, aux côtés duquel il rêve de courir un jour

Hidekichi Miyazaki, surnommé "Golden Bolt", en référence à l'homme le plus rapide de la planète, a parcouru la distance en 42 sec 22, à Kyoto. "Je ne suis pas satisfait de ce temps", a déclaré ce petit homme sec, juste après avoir repris son souffle. "J'allais si lentement pendant la course que les larmes m'en sont venues aux yeux." Vêtu d'un tee-shirt et d'un petit short porté très haut, le tout dans sa couleur de prédilection, le rouge, M. Miyazaki, a opéré un démarrage un peu chancelant. Mais, très vite, il a retrouvé son élégante foulée et traversé la ligne sous les applaudissements de ses arrière-petits-enfants venus les bras chargés de fleurs. Pince-sans-rire, il a fêté cet instant en prenant la célèbre pose de l'éclair de la légende Usain Bolt avant de recevoir le certificat officiel du Guinness pour cette catégorie nouvellement créée.... Lire la suite sur notre édition de Tokyo

 
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine