La destination…est choisie ! Le logement…est trouvé ! Et la Sécurité sociale à l’étranger ?

 

La Sécurité sociale pendant une expatriation est aussi un point clé pour une expérience réussie. Que dois-je faire si j’ai un accident ? En cas d’une consultation chez le médecin ? En cas de maternité ? Toutes ces questions  doivent être posées avant le départ pour ne pas vous trouver pris au dépourvu en cas de problème car la Sécurité sociale française ne vous suit pas à l’étranger.

 

Plusieurs possibilités s’offrent à vous en matière de protection sociale:

- s’appuyer uniquement sur le régime de protection sociale local après étude des conditions d’éligibilité et des prestations offertes.

- choisir une assurance privée locale ou française (spécialisée dans l'international),

- adhérer à la Caisse des Français de l'Etranger (CFE) pour garder le lien avec le système de Sécurité sociale français.

La  CFE est une caisse de Sécurité sociale qui a été créée pour éviter toute perte de droits engendrée par un départ à l’étranger. Elle permet aux expatriés de conserver un lien avec le système français et assure la continuité avec le régime général au retour et pendant les séjours temporaires en France.

Le mieux est de définir la couverture sociale qui vous convient avant votre départ pour éviter tous délais de carence ou difficultés.

Plus d’information sur cfe.fr

 

 
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
En direct de nos éditions locales
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine