MY WAY – La biographie autorisée (et polissée) de Silvio Berlusconi

Est-ce un début d’au revoir pour Silvio Berlusconi, 79 ans, ou un moyen de revenir dans la course ? Une biographie, la première qu’il a autorisée vient de sortir en Italie. Elle sera traduite dans 13 langues et paraitra dans 20 pays. En France, la sortie est prévue le 15 octobre. Elle a été écrite par Alan Friedman, journaliste américain et ami de l’ex-Cavaliere. Consensuelle et avare de scoop, elle a au moins le mérite de retracer le parcours de celui qui domine la scène politique italienne depuis un quart de siècle.

Opération marketing (presque) réussie pour l’ex-Cavaliere. L’actu italo-italienne de ces derniers jours aurait dû être la sortie de sa biographie le 8 octobre dernier. Mais comme la planète médiatique est cruelle, c’est la démission du maire de Rome qui a occupé unes, manchettes et autres titres dans la presse.

Il s’agit pourtant là de la première biographie autorisée de Silvio Berlusconi, sobrement intitule My Way. L’auteur n’est autre que le journaliste américain Alan Friedman, ancien correspondant à Milan pour le Financial Times et qui a noué une amitié avec l’ex Premier ministre italien. Même si le journaliste affirme qu’il ne s’agit pas d’une hagiographie et que Berlusconi y est décrit "ni comme un saint ni comme une victime", leur amitié de 30 ans mérite d’être citée.

Entretiens à Arcore 

On nous l’a vendu comme l’événement médiatique de la rentrée mais c’est probablement un peu exagéré. Des biographies et des enquêtes journalistiques concernant Silvio Berlusconi, il en existe à la pelle. La particularité de celle-ci est que le sujet l’a lui-même autorisée. On attend donc, à défaut de révélations fracassantes, ces petites phrases qui viendront alimenter ici et là le buzz.

L’ouvrage a été réalisé après une centaine d’heures d’entretiens entre le printemps 2014 et l’été 2015. Des entretiens qui se sont naturellement déroulés dans la villa mégalo d’Arcore, près de Milan de l’ex-Cavaliere. Et pour que le plan de communication soit total, une vidéo d’accroche a été soigneusement réalisée. A l’américaine…ou à la Berlusconi en somme. Mais tel un bon blockbuster, tout est rodé et ça marche.

Moi je…

Mais alors, qu’apprenons-nous que nous ne savions pas encore à propos de l’ancien président du Conseil italien ? Peu de choses finalement mais tel un bon magazine people, ça se laisse lire. L’enfance de Silvio Berlusconi dans la périphérie milanaise, sa période La Croisière s’amuse lorsqu’il était jeune animateur et crooner à ses heures perdues, la success story lorsqu’il se lance dans l’immobilier puis plus tard dans la presse ; ce n’est pas la partie qui pique, c’est plutôt consensuel et à mi-chemin entre la page Wikipédia et la série américaine proprette !

Son clan familial, sa véritable passion pour le football et plus précisément pour le Milan AC qu’il s’est offert mais aussi son faible pour les jeunes femmes à l’image de sa fiancée, Francesca Pascale de 50 ans sa cadette ; tout y passe. L’ex-Cavaliere aborde bien évidemment son côté libertin mais comment pourrait-il en être autrement ? Seulement, à en croire l’auteur, elle n’aurait duré que de 2010 à 2011 (la période du Rubygate, ndlr), tient donc ? Il regrette que cela lui ait été fatal tant politiquement que judiciairement mais fustige (encore une fois) les "juges rouges". Quant aux jeunes femmes, injustement considérée comme les "escort girl de Silvio Berlusconi", il affirme continuer à les soutenir financièrement, tel un chevalier servant. 

La bête politique

Bien entendu, la politique est très présente dans My Way. Depuis l’avènement de la République en 1946, Silvio Berlusconi détient le record de longévité. Quatre fois élu président du Conseil entre 1994 et 2011, il est resté au pouvoir près de 10 ans tous mandats cumulés. Une prouesse dans le système politique italien.

Mais la "Berlusco-mania" n’est plus à la mode. Son parti Forza Italia s’est effrité et dépasse difficilement les 10 % d’intentions de vote dans les sondages. Sans compter sur le fait que le leader incontesté est lâché de toute part par ceux qui lui vouaient un culte il y a encore peu. La bête aurait-elle fait son temps ? Pourtant, Alan Friedman l’affirme, Silvio Berlusconi n’a pas encore dit son dernier mot et rêve d’une ultime victoire malgré ses condamnations judiciaires diverses et ses presque 80 printemps. 

Enfin, et c’est sans doute là que cette biographie est intéressante, l’ex-Cavaliere y va de ses anecdotes sur les grands de ce monde, qu’il a côtoyés. Mais elles sont bien peu nombreuses. On redécouvre la fascination qu’il a pour Vladimir Poutine ou sa détestation à l’encontre d’Angela Merkel. Barack Obama en prend (gentiment) pour son grade et Hillary Clinton y est dépeinte comme une ambitieuse. Facile ! Quant à Nicolas Sarkozy, il fait presque l’objet d’un (petit) chapitre et apparaît comme un "jaloux de ma fortune" qui aurait voulu "être aussi riche que moi". Voilà ce qu’on attendait de ce livre ; que ça balance ! Mais ne vous y méprenez pas, c’est plus proche de Paris Match que de Closer !

Aurélien Bureau (Lepetitjournal.com de Milan) - mardi 13 octobre 2015

Crédits photo : Facebook Silvio Berlusconi

Retrouvez nos articles de la rubrique "Actualité Italie"

Recevez gratuitement tous les matins l'actu des Français et francophones de Milan !

 
Milan

LES MERCREDIS DU PAVILLON - Mais que veulent vraiment les consommateurs ?

Intervenant Pascale HEBEL - Animateur Pierre HIVERNAT - Mercredi 7 octobre de 14h30 à 16h Pascale HEBEL a été Directrice du pôle Marketing et Consommation du BIPE (Bureau d’Informations et de Prévisions économiques). Elle est aujourd’hui Directrice du département « Consommation » au sein du CREDOC (Centre de Recherche pour l’Etude et l’Observation des Conditions de vie). Elle travaille sur les comportements alimentaires et est spécialisée dans…
Actualité Italie

MY WAY – La biographie autorisée (et polissée) de Silvio Berlusconi

Est-ce un début d’au revoir pour Silvio Berlusconi, 79 ans, ou un moyen de revenir dans la course ? Une biographie, la première qu’il a autorisée vient de sortir en Italie. Elle sera traduite dans 13 langues et paraitra dans 20 pays. En France, la sortie est prévue le 15 octobre. Elle a été écrite par Alan Friedman, journaliste américain et ami de l’ex-Cavaliere. Consensuelle et avare de scoop, elle a au moins le mérite de retracer le parcours de celui qui domine la scène politique italienne depuis un quart de siècle.
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine