Que faire de votre appartement parisien lors d'un départ en expatriation ? (publi-info)

 

Être propriétaire d'un appartement à Paris est un véritable atout et un départ à l'étranger n'y change rien. Bien au contraire, c'est même l'occasion de faire fructifier son patrimoine immobilier et de s'assurer des revenus réguliers supplémentaires.

Que faire de votre appartement ? La question se pose forcément au moment de quitter Paris pour l'aventure de l'expatriation. Accompagné par des professionnels de la gestion locative d'appartement à Paris, il est important de mettre votre bien en location afin d’optimiser votre gestion patrimoniale plutôt que de le vendre.

S'assurer un revenu régulier supplémentaire

En confiant votre appartement parisien en gestion locative à des professionnels qualifiés, vous profitez de vos années d'expatriation pour faire fructifier votre patrimoine immobilier. Vous percevez chaque mois un revenu supplémentaire qui peut vous permettre de financer votre loyer à l’étranger ou bien se substituer au salaire perdu par l'un des conjoints de votre couple lors de ce départ. Ce revenu peut aussi permettre de rembourser les mensualités de l’emprunt contracté lors de l’acquisition de votre appartement.

Conserver son patrimoine dans un pays sûr

La France jouit d'une stabilité politique et économique assez rare à l'échelle de la planète. Et c'est encore plus vrai pour le marché de l'immobilier parisien. Peu de chance donc que le prix de votre appartement s'effondre dans les prochaines années et que vous perdiez de l'argent. Au contraire, posséder un appartement à Paris est une véritable sécurité qu'il faut à tout prix préserver. Paris sera toujours Paris et sortir du marché en vendant son bien, c’est prendre le risque de ne plus pouvoir y entrer à nouveau en cas de hausse significative des prix.

Partir l'esprit léger avec l'assurance d'un retour possible

Un départ à l'étranger, parfois à l'autre bout du monde, est toujours un saut vers l'inconnu. Il est donc rassurant de savoir que l'on conserve un bien immobilier à Paris dans lequel on pourra retourner vivre en cas de coup dur. Vous pouvez ainsi envisager votre départ de façon plus sereine. Si poursuivre votre carrière professionnelle à l’étranger peut constituer un risque, vous limitez celui-ci en conservant votre patrimoine en France.

Il est également important de conserver vos racines et de pouvoir rentrer à Paris à la fin de votre expatriation sans avoir à vous inquiéter de trouver un nouveau logement. Après quelques années très enrichissantes à l'étranger, vous retrouverez ainsi tout le confort de votre appartement parisien.

Avec ACTIBAIL, expert de la gestion locative expatriés, vous êtes déchargés de toutes les préoccupations que constituent la gestion locative de votre bien. Grâce à une gestion efficace et un savoir-faire adapté à sa clientèle résidant à l'étranger, ACTIBAIL vous assure un revenu locatif à distance et sécurisé, du moment où vous quittez votre appartement, jusqu'à votre retour d'expatriation.

Pour contacter ACTIBAIL et obtenir plus d’informations, cliquez ICI 

François ULMANN
20 rue du Pont Neuf 75001 Paris
+ 33 1 42 74 26 44
francois.ulmann@actibail.fr
Skype : frulmann

 

 
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine