Varsovie

SPORT – La Coupe du monde de rugby se vit aussi à Varsovie !

 

Débutée le 18 septembre dernier, la Coupe du monde de rugby s’apprête à entrer dans sa phase décisive. L’occasion pour lepetitjournal.com de dresser un état des lieux de la situation et, surtout, de vous dire où aller pour supporter la France dans sa dernière ligne droite !

Ces deux premières semaines de compétition furent riches en émotion pour les amoureux du ballon ovale. Du beau jeu, des stades remplis, des rencontres souvent serrées, ce Mondial anglais nous a même offert un moment qui restera dans les annales du rugby avec la victoire du Japon contre l’Afrique du Sud (34-32). Doubles champions du monde, les Sud-africains se sont fait surprendre par la fougue des Japonais, qui peuvent encore rêver d’une qualification pour le tour suivant. L’autre coup de tonnerre est venu de l’élimination prématurée de l’Angleterre. Le XV de la Rose a été successivement battu par le Pays de Galles (28-25) et l’Australie (33-13) qui poursuivent donc l’aventure. C’est la première fois que le pays hôte d’une Coupe du monde est éliminé dès la phase de poules.

Si l’on excepte nos voisins d’Outre-Manche, qui ont encore du mal à dissimuler leur détresse, les meilleures équipes de la planète seront bien au rendez-vous des quarts de finale, qui commenceront le 17 octobre. Tenants du titre, les Néo-Zélandais sont les légitimes favoris à leur propre succession. Leurs rivaux les plus sérieux semblent être les Australiens, dont le jeu offensif a jusque-là fait merveille. L’Irlande et le Pays de Galles, les meilleures formations européennes de ces dernières années, ne seront pas non plus en reste. Encore menacées par le Japon, l’Ecosse et l’Afrique du Sud peuvent aussi se mêler à la lutte, tout comme l’Argentine, à qui le costume de trouble-fête sied si bien. Enfin, il reste la France.

Les Français ont-ils réellement une chance d’aller au bout ?

Trois matchs, trois victoires. En triomphant de l’Italie, de la Roumanie et du Canada, les Bleus ont jusque-là fait respecter la hiérarchie. Sans trop forcer certes, mais sans être particulièrement brillants non plus. Pour les hommes de Philippe Saint-André, le premier gros rendez-vous aura lieu dimanche 11 octobre, contre les Irlandais. L’équipe victorieuse s’adjugera la tête du groupe, évitant ainsi l’ogre néo-zélandais au tour suivant, pour tomber sur les Argentins, a priori moins dangereux. Privé de l’un de ses meilleurs joueurs, Yoann Huget, gravement blessé face à l’Italie, le XV de France ne fait objectivement pas partie des plus sérieux prétendants au titre. Incapables de terminer sur le podium du Tournoi des Six Nations depuis 2011, les Tricolores version Saint-André ont très souvent déçu. Manque d’automatismes entre joueurs, jeu trop stéréotypé, choix discutables de l’entraîneur… Cette sélection a régulièrement prêté le flanc à la critique et devrait logiquement, selon nombre d’observateurs, être de retour au pays avant les demi-finales.

Mais ce serait oublier que le sport est tout sauf une science exacte, et que les Français ont une faculté insoupçonnée à créer d’énormes exploits. En 2011, les coéquipiers de Thierry Dusautoir s’inclinent au terme d’un match d’une médiocrité sidérante contre les Tonga (14-19) avant, quelques jours plus tard, de se retrouver en finale du tournoi. Une finale perdue pour un petit point seulement (8-7) contre la Nouvelle-Zélande, à Auckland. Des All Blacks qui, quatre ans plus tôt, avaient été boutés hors du mondial par l’équipe de France (20-18), laquelle avait alors écrit une des plus belles pages de son histoire. C’était à Cardiff. Ironie du sort, en cas de revers contre l’Irlande, les Français retrouveraient les Néo-Zélandais, une nouvelle fois dans la capitale galloise, le samedi 17 octobre, huit ans après ce fameux match. Bis repetita ?

Si vous souhaitez soutenir les Bleus face à l’immense défi qui les attend, ou tout simplement vivre l’épilogue de cet événement mondial, sachez que le Champions Bar et Les Secrets du Vin diffuseront les principales rencontres à venir. Plus d’excuses, on compte sur vous !

Champions Bar – Aleje Jerozolimskie 65/79
Voir notre article: CHAMPIONS SPORTS BAR - Le rendez-vous des fans de sport 

Les Secrets du Vin – Walecznych 68
Voir notre article: PORTRAIT D’ENTREPRENEUR – Marc Torres vous révèle Les Secrets du vin 

Prochaines rencontres importantes:
Dimanche 11 octobre, 17h45 : France-Irlande
Samedi 17 et dimanche 18 octobre : quarts de finale
Samedi 24 et dimanche 25 octobre, 17h : demi-finales
Vendredi 30 octobre, 21h : petite finale
Samedi 31 octobre, 17h : finale

 

Raphaël Brosse (lepetitjournal.com/Varsovie) - Mercredi 7 octobre 2015

© Crédit photo: Hamish McConnochie

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite !

Suivez-nous sur Facebook

 

 

 

BIERE POLONAISE – Bien plus populaire que la vodka !

L’industrie de la bière en Pologne fait exploser les chiffres de ventes ces dernières années, alimentée par une soif aussi polonaise que mondiale. Industriel ou artisanal, ce breuvage est le plus apprécié des Polonais, allant jusqu’à mettre à mal nos préjugés sur la consommation de vodka.

A VOS JEUX... ET BD – Festival de Łódź 2015

Jeux vidéo ou jeux de société, mangas, comics, Star Wars… Ils étaient tous présents le weekend des 3 et 4 octobre à la 26è édition du Festival International des Jeux et de la BD (Międzynarodowy…

SOMMET DE L'OTAN - Ce qu'en attend la Pologne

M. Robert Kupiecki, sous-secrétaire d’Etat au Ministère de la Défense, décrit dans une tribune publiée dans Rzeczpospolita Jeudi dernier les attentes de la Pologne vis-à-vis du sommet de l’OTAN qui…

AGENDA DU WEEK-END – Les bons plans

Ce week-end, la culture descend dans la rue ! A Varsovie, le Festival du film se déploiera dans les avenues avec de nombreux stands et projections qui attiseront la curiosité des passants. A Łódź, ce…
Une internationale

SEBASTIEN MOBRE - Le sprint dans un fauteuil

Sébastien Mobré a un palmarès plus étoffé que celui de Christophe Lemaître : 16 fois champion de France, champion du monde du 100 m (2011), vice­champion du monde sur 200 et 400 m (2011), finaliste sur 100 et 200 m aux Jeux Olympiques de Londres... Pourtant, l'un et l'autre n'ont ni la même médiatisation, ni les mêmes financements. Sébastien Mobré court... dans un fauteuil. À quelques jours de rejoindre le Qatar pour disputer les championnats du…
Actu internationale
En direct d'Europe
Expat
Expat - Emploi

COACHING - Arrêtons de transformer la carrière du conjoint expatrié en carrière accessoire

Longtemps, la culture expatriée a attribué au conjoint le rôle de soutien de carrière. Le pari ? Tout miser sur la carrière du plus fort, du plus diplômé, du mieux rémunéré. Bilan des courses après plusieurs décennies: le modèle de hiérarchisation des carrières est en fin de vie. Baisse du pouvoir d’achat dans le pays d’accueil, frustration personnelle, risque de rupture de carrière, fragilisation financière au retour en France : aujourd’hui, les carrières duales s’imposent.

BEATRICE DELAHAIE - "Dubaï est un superbe accélérateur de carrière"

 Béatrice Delahaie, Directrice des opérations au Moyen-Orient pour la célèbre marque de cosmétique Nuxe, a accepté de répondre à nos questions. Aujourd’hui, installée à Dubaï depuis 2013, Béatrice se confie sur sa vie à Dubaï, sa carrière et son avis sur la ville.
Expat - Politique
Magazine